Archiwistyka_tlo
Artykuły > Artykuły i felietony > Methods of Assessment of Information Literacy for Decision-Makers
Methods of Assessment of Information Literacy for Decision-Makers
Abdushukur Hamidovich Abdullaev, Methods of Assessment of Information Literacy for Decision-Makers, w: Archeion, T. CXVIII, wyd. NDAP, Warszawa 2017, s. 481-489
 "Abdushukur Hamidovich Abdullaev, Méthodes d’évaluation des cadres de direction sous l’anglede leurs compétences au niveau d’exploitation des informations. Dans le contexte d’une économie dumarché de plus en plus présente, le besoin de différents organismes en main d’oeuvre hautementqualifi ée, qui sait s’adapter aux conditions créées par le processus global d’informatisation, s’accroîtde plus en plus rapidement. Les compétences relevant de la technologie d’information, faisant partiedes compétences générales, doivent être entendues comme la capacité de traitement d’information,l’utilisation effi cace des outils et des technologies informatiques, l’activité de conception et dedéveloppement des réseaux d’information.Les compétences de ce genre ont commencé à être prises en compte relativement récemment (aucours de 5–10 dernières années) lors des évaluations de connaissances théoriques, de compétencespratiques et de background scientifi que. Parfois, elles sont considérées comme des synonymes dequalités personnelles telles que « compétence » ou « potentiel ». Cependant, les résultats de recherchesprouvent que c’est une notion plus large, car elle ne décrit pas seulement les compétences ou lescapacités d’un spécialiste donné, mais aussi son aptitude à les exploiter en pratique, par la résolutiondes problèmes complexes, particulièrement dans des contextes atypiques.Actuellement, l’importance signifi cative est attachée à l’évaluation des compétences informatiquesd’expert et, surtout, à l’évaluation globale de ses savoirs théoriques comme également des compétencespratiques.Dans le système traditionnel d’évaluation de connaissances des employés, l’utilisation de testest généralement admise tandis que les compétences pratiques sont évaluées lors des entretiensd’embauche. L’absence de visualisation des résultats de tests ou d’entretien constitue un désavantageclair de ce système. Cela signifi e que le niveau de connaissances des employés est défi ni suivantun nombre de points. Un telle évaluation ne permet pas de constater quelle est la relation entre lesavoir théorique et les compétences pratiques d’un spécialiste. Pour avoir des connaissances dans cedomaine, il convient de mettre en oeuvre une méthodologie d’évaluation intégrée du savoir théoriqueet des compétences pratiques de l’employé, traitée dans le cadre du présent article."      Źródło:  https://www.archiwa.gov.pl/files/Archeion_118_2017.pdf                                                             (dostęp z 19.08.2018) 
19.08.2018
strzałka do góry